Microsoft récompense l’inventeur d’horloge musulman

Agé de 14 ans, le jeune Ahmed Mohamed n’a, sans doute, jamais imaginé être reçu à la Maison Blanche, pas plus qu’il n’aurait un jour pensé attirer l’attention du géant Microsoft au point de le couvrir de cadeaux…Mais la vie est ainsi faite, pleine de surprises et de coups de théâtre, laissant toujours une place au rêve, aussi inaccessible puisse-t-il sembler…



Victime d’islamophobie et accusé de terrorisme dans sa propre école au Texas, aux Etats-Unis, le jeune adolescent Ahmed Mohamed a vu sa mésaventure connaître un revirement incroyable pour se transformer en conte de fée. 

En fabriquant tout seul une horloge, dans sa chambre, pendant le week-end, Ahmed Mohamed était à mille lieues de penser que son destin allait changer. Le lundi suivant, il l’emmena avec lui à son lycée pour la montrer à son prof de technologies. Celui-ci admire le travail de son élève, le félicite et lui conseille de ne montrer l’horloge à personne.

La pertinence de ce conseil – plutôt avisé - a été rapidement démontrée lorsque l’horloge de Mohamed Ahmed s’est mise malencontreusement à sonner durant le cours d’anglais et que le professeur paniqué a appelé le proviseur qui, à son tour, a alerté la police locale et fait évacuer la salle.

Menotté et conduit au poste comme un criminel dangereux, le jeune adolescent était tout simplement éberlué, comme le montrent les photos qui ont circulé sur le net, à la limite incrédule…


Arrêté lundi dernier, Ahmed Mohamed a été libéré mercredi ; aucune charge n’ayant été retenue contre lui. En guise de réparation, Barack Obama l’a invité à se rendre à la Maison Blanche avec son horloge. L’inventeur de Facebook l’a également invité à visiter ses locaux et Microsoft l’a littéralement noyé de cadeaux, en l’encourageant à poursuivre ses invention.

Des milliers de messages de soutien provenant de personnalités politiques ou artistiques célèbres et de gens ordinaires, qui ont compati à l’injustice que ce jeune musulman a subi, n’ont pas manqué de souligner la discrimination raciale dont souffrent les musulmans aux Etats-Unis et notamment, au Texas. 



Malgré sa récente et fulgurante notoriété, le jeune Ahmed Mohamed garde la tête froide et envisage son avenir, désormais, sous les meilleurs auspices. Un Happy End qui met du baume au cœur et redonne espoir aux plus sceptiques !

Aucun commentaire:

Réagissez sur les articles de Tunisie Buzz Marketing. Dites ce que vous pensez.. Ajoutez un commentaire.

Fourni par Blogger.